dimanche 30 août 2020

Sista - Kim Chi Pho

 

Titre : Sista

Autrice : Kim Chi Pho

Editions Lemart

217 pages

Parution : 22 février 2020


Résumé :

 

Rwanda, 1994. Ghislaine a deux buts : mettre au monde un enfant qui ne montre aucun signe de vie et quitter l’Afrique. Elle profite alors du génocide pour s’enfuir et se réfugier en Belgique, un pays qui lui est étranger. Son passé est douloureux, son présent est ponctué de galères, et son avenir est aussi sombre qu’une nuit sans lune. Pas un jour ne passe sans qu’elle ne repense à son crime épouvantable, à son secret le plus enfoui. Son entourage trouvera-t-il le courage de lui pardonner ? Et vous, pourriez-vous comprendre son geste ? Une histoire de résilience, d’amour et d’humanité.

 

Mon avis:  

 

Tout d'abord, je remercie les éditions Lemart pour ce partenariat. Lorsque j'ai reçu leur catalogue, j'ai de suite été intriguée par ce titre. En lisant le résumé, j'ai été conquise.

Le début de ma lecture a été assez difficile. Je ne comprenais pas l'histoire, entre les dates et les personnages, j'étais perdue. Cependant, je m'y suis rapidement retrouvée et cette lecture fut une bonne claque.

Ce roman est poignant, rempli d'émotions fortes. Ghislaine est une femme touchante qui a vécu les pires horreurs possibles. Ses actions pourraient être répréhensibles, mais honnêtement, je les ai comprises. Ce qui est moins pardonnable ce sont, peut-être toutes ces années de mensonges. 

J'ai aimé son caractère de battante, sa rage de (sur)vivre et sa détermination. La relation qu'elle entretient avec Chance, sa fille.


En parallèle, nous suivons Charles, l"homme le plus poisseux que vous croiserez. Je l'ai trouvé très attachant. Sa vie n'a pas été simple mais il s'en est bien sorti. Sa relation avec sa belle-famille était très intéressante.

L'histoire se déroule de 1972 à 2013. J'aime les romans qui se déroulent sur plusieurs décennies et l'alternance des histoires était également un plus. J'ai eu du mal à poser ma lecture, au point de rater mon arrêt de métro et d'arriver en retard à mon rendez-vous. 

 

Plusieurs des scènes se déroulant au Rwanda étaient affreuses à lire. Heureusement, l'autrice ne s'étend pas trop en détail sur ces scènes, nous laissant le soin d'imaginer ça nous même. 

Les passages se déroulant en Belgique, avec Ghislaine sont parfois durs, parfois beaux. J'ai adoré voir cette femme tomber amoureuse de la littérature, elle m'a donné envie de lire Proust. Sa relation avec Tania était touchante, voir la peur qu'elle avait de faire tâche en société, la voir s'épanouir, prendre confiance. Puis ensuite, retourner brièvement dans la violence par amitié.

Le food truck de Charles m'a beaucoup plu. Je ne m'attendais pas à lire des lignes parlant de foot dans ce roman et Manchester United étant mon équipe préférée, je ne pouvais qu'apprécier.

La fin du livre est belle, j'ai versé ma petite larme. Cette lecture est un coup de coeur que je ne peux que vous conseiller. La plume de Kim Chi Pho vous séduira tant elle manie les mots avec talent. Elle sait vous faire rire, vous choquer, vous faire pleurer, vous effrayer, le tout en moins de 300 pages.


A très vite ♣


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez-pas à laisser une trace de votre passage ;-)
Chaque attention, aussi simple soit-elle, fait toujours immensément plaisir ♥