mardi 27 avril 2021

Tyler Johnson était là - Jay Coles ✊🏽

Titre : Tyler Johnson était là
Titre VO :
My Life Matters
Auteur : Jay Coles
Editeur : Le livre de poche jeunesse
250 pages
Parution : 31 janvier 2021


 Résumé : 

« Je n’oublierai jamais Tyler. Je ne veux pas que le reste du monde l’oublie non plus. » 

 Marvin Jonhson, 17 ans, est un excellent élève qui fait tout pour éviter les ennuis. Mais quand on est noir dans une Amérique de blancs, les ennuis ne sont jamais loin. Lorsque Tyler, son frère jumeau, va à une soirée organisée par un gang du quartier, Marvin l’accompagne, avec la ferme intention de veiller sur lui. Soudain, c’est le chaos. Descente de police, coups de feu. Marvin perd son frère dans la panique. Le lendemain matin, Tyler n’est toujours pas à la maison. Aucune nouvelle de lui. Lentement, la réalité s’impose : il a disparu. Pendant les jours qui suivent, Marvin et sa mère cherchent Tyler sans relâche. Jusqu’à ce qu’on leur annonce que le corps de Tyler a été retrouvé. Mais la vidéo qui tourne sur le web raconte une histoire encore plus glaçante : Tyler a été abattu par un policier, alors qu’il essayait de rentrer chez lui. Après ce drame, les réseaux sociaux s’emparent de l’histoire. Marvin semble être le seul à ne pas oublier que Tyler était plus qu’un fait divers…

 

Mon avis : 

Aujourd'hui, je vous parle d'une petite merveille.

Ce roman m'a fait passer par 1000 émotions. La rage, la tristesse, l'incompréhension, l'amour.
Ce roman, c'est l'histoire de Tyler Johnson, un lycéen noir aux États-Unis.
C'est une œuvre de fiction mais c'est la réalité de beaucoup d'hommes et de femmes afro-américains.
Ce livre est un magnifique hommage. A George Floyd. A Trayvon Martin. A Éric Garner. A Michael Brown. A Walter Scott. A Philando Castile. A Breonna Taylor. A Daunte Wright. A tout ceux que je n'ai pas le temps de nommer et qui attendent toujours justice.

Cette histoire est un hymne à l'amour. J'ai aimé voir les façons très différentes de Marvin et de sa mère de gérer les événements. J'ai pleuré à plus d'une reprise.


J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur. Ce roman est une nécessité, une petite.Il y a également beaucoup de douceur, tant dans la couverture que dans la relation entre certains personnages.


J'ai décidé de servir la cause à ma façon, ce livre est désormais un livre voyageur. Il va voyager de maison en maison avec son carnet. Et je prévois aussi de le faire étudier à mes élèves l'année prochaine ! Ce sera ma modeste contribution à la cause.

En février 2012, George Zimmerman a tué Trayvon Martin, un adolescent noir de 17 ans lors d'une surveillance de quartier, soit disant en cas de légitime défense. Nous savons tous que ce n'est pas le cas. Il a été acquitté en 2013. C'est à la suite de cette décision de justice que le mouvement Black Lives Matter a vu le jour. Trayvon Martin n'était pas le premier afro-américain à mourir de la main d'un homme non-afro-américain. Et ce ne fut pas le dernier. Je vous ai énuméré le nom de certaines des victimes.

La mort de George Floyd en 2020 a remis le hashtag #Blacklivesmatter au goût du jour. Une affaire de plus, une affaire de trop. Le monde entier parle du mouvement, de nombreux sportifs rendent hommage à la cause, les joueurs de football de première league, des jouers de NBA, le septuple champion du monde de Formule 1 Lewis Hamilton. Cette cause est, grâce à eux, de plus en plus médiatisée.

Le mois dernier, Dereck Chauvin, l'assassin de George Floyd a été reconnu coupable de chacun des chefs d'accusation retenus contre lui. C'est une première dans l'histoire des États-Unis et c'est peut-être grâce à la mobilisation autour du #blacklivesmatter.

C'est un sujet qui me touche tout particulièrement de par ma situation familiale et de choses auxquelles j'ai pu assister de la part des forces de l'ordre française.

Ce livre est important et j'espère qu'il émouvra des gens et qu'il sera lu dans des collèges ou dans des lycées. 

Je ne peux que vous recommander ce court roman, il vous retournera et vous fera réfléchir. Parlez autour de vous, les gens ne doivent plus rester les yeux fermés devant tant de violence gratuite.


A très vite pour un article beaucoup moins politiquement engagé ♣

lundi 26 avril 2021

La soeur de la tempête - Lucinda Riley ⛰️

 

Titre : La sœur de la tempête

Autrice : Lucinda Riley

Tome2

Saga Les sept soeurs

Editions : Charleston

602 pages

Parution : 21 août 2019
 

Résumé de l'éditeur :


À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Ally d'Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Ally, la deuxième soeur au tempérament tempétueux, est navigatrice et musicienne. Lorsqu'une nouvelle tragédie la touche, la jeune femme décide de partir sur les traces de ses origines. Les indices que lui a laissés son père en guise d'héritage vont la mener au coeur de la Norvège et de ses fjords sublimes. Entourée par la beauté de son pays natal, Ally découvre l'histoire intense d'une lignée de virtuoses célébrés pour leur talent, un siècle plus tôt, une famille aux lourds secrets…

Quel est son lien avec la belle Anna Landvik, merveilleuse chanteuse qui fut une proche d'Edvard Grieg et interpréta son célèbre Peer Gynt ? Et, plus que tout, Ally arrivera-t-elle à laisser son passé pour construire son avenir ?
 

Mon avis :

 
J'étais ravie de me replonger dans cette saga et de retrouver nos six sœurs. Comme dans le premier tome, la plume de Lucinda Riley est addictive. Ce roman est un beau pavé et pourtant ça se lit très vite, trop vite. J'en voulais plus.

Ce second tome reprend le même schéma que le premier.
Le début du roman reprend la mort de Pa Salt, mais avec les yeux d'Ally cette fois ci. Elle part ensuite en quête de ses origines. Cependant, ce deuxième opus est très différent du premier. En effet, nous avons beaucoup plus de moments dans le présent avec Ally que nous n'en avions eu avec Maia. J'ai presque trouvé cel dommge car je préfère Maia à Ally.

Le gros point noir de ce tome est pour moi la romance. Je l'ai trouvé bien trop rapide et pas assez crédible.Celle du présent j'entends.

Les parties dans le passé sont toujours aussi excellentes. Lucinda Riley maîtrise son univers, elle est très bien renseignée. J'ai adoré en découvrir plus sur cet univers musical. Je ne connaissais absolument pas aucun des personnalités dont Lucind Riley nous parle. Il faut dire que la Norvège n'est pas le pays que l'on trouve le plus fréquemment en littérature.

Concernant, les recherches d'Ally, j'ai aimé ceux qu'elle a trouvé dans l'histoire. La relation qui se construit est vraiment belle je trouve.

Par contre, rien de nouveau sur Pa Salt, si ce n'est la toute fin avec le chapitre sur Star. Et je dois avouer que ça m'a manqué. J'ai plein de questions et je n'ai eu aucune réponse. 
J'ai vraiment hâte de lire le troisième tome car je pense que Star est une de mes sœurs préférées.Et j'espère avoir des nouvelles de Pa Star. 
 
En plus, je viens de voir l'annonce de Lucinda Riley qui annonce que finalement son tome 7 donnera un tome 7 et un tome 8. Je suis ravie même si ça signifie qu'il faudra encore patienter avant d'avoir des réponses.

Merci à mes copines de lecture commune, c'est toujours un plaisir d'échanger avec vous.

Connaissez-vous cette saga ? Qui est votre sœur préférée ? Avez-vous lu d'autres livres de l'autrice ? J'en suis à quatre, et je pense que ce n'est pas prêt de s'arrêter.

A très vite ♣

dimanche 25 avril 2021

La petite boulangerie du bout du monde - Jenny Colgan

 

Titre : La petite boulangerie du bout du monde

Autrice : Jenny Colgan

Editions : Pocket

480 pages

Parution : 7 janvier 2016
 

Résumé : 

 
Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Elle s'installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d'une boutique laissée à l'abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu'il n'y a plus dans le village qu'une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s'échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d'échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l'esprit d'entraide et de partage dans le village. Au fil des rencontres farfelues (un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands) et au gré des événements heureux ou tragiques qui touchent la communauté, ce qui ne devait être qu'un simple " break " devient l'entreprise de sa vie. Polly se révèle enfin à elle-même : une femme déterminée et créative, prête à mordre dans la vie comme dans une mie de pain chaude et croustillante. Un feel good book qui, sur fond de crise économique prône des valeurs de partage et d'entraide. Un ton bienveillant et drôle, pour une histoire romantique avec quelques accents mélancoliques qui ne tombe jamais dans la mièvrerie.
 

Mon avis : 

 
J'ai offert ce roman à ma mère à la sortie en poche du second tome en 2017. Elle ne les a toujours pas lu, je m'y suis donc mise la première. Je l'ai lu en lecture commune avec des copines. J'avoue que je prends beaucoup de plaisir à partager mes lectures. Les commentaires au fur et à mesure du livre c'est quand même drôle et ça rajoute un côté encore plus agréable à la lecture. 

Toujours est il que j'ai envie lu La petite boulangerie du bout du monde et que j'ai passé un très bon moment. J'avais peur que ce soit un peu mou ou mièvre, il n'en est rien !

J'ai même beaucoup aimé cette lecture. On rencontre Polly, en pleine catastrophe, fin de son entreprise, fin de son couple, fin de son rythme de vie aisé. Elle n'a soudainement plus rien et pourtant, elle ne se laisse pas abattre bien longtemps. Elle quitte Plymouth et part sur une presque île dans un petit village de pêcheurs.

Au début du livre, j'ai eu beaucoup de mal avec Kerensa, la meilleure amie de notre attachante héroïne. J'ai beaucoup ri, je me suis énervée, j'ai eu le souffle coupé de stress. J'ai aimé passé par cette myriade d'émotions. 

J'ai adoré l'ambiance de ce village. On découvre un village à moitié abandonné, c'est du moins la première impression que j'ai eu et au fil des pages, on rencontre toute sorte de personnage. Madame Manse, l’acariâtre et détestable boulangère, les pêcheurs, Tarnie, Archie, Jayden, Myriam l'épicière, Huckle, l'apiculteur tout droit arrivé des États-Unis. 

J'ai détesté le personnage de Chris qui est vraiment stupide. Mais j'ai trouvé le travail sur les personnages secondaires. Il arrive régulièrement que les personnages secondaires soient sous exploités, ici, ce n'est pas le cas. Je me suis beaucoup attachée à Jayden , le jeune pêcheur.
Gillian Manse a eu une évolution très intéressante. Elle m'a fait mal au coeur malgré que ce soit quand même une vieille peau. 
Concernant les hommes, j'ai eu un peu peur de me retrouver en plein dans un triangle amoureux mais en fait pas tant que ça. J'ai été hyper déçue du comportement de l'un d'entre eux. Je ne m'attendais vraiment pas à ça. Le macareux reste mon petit chouchou. 
 
J'ai aimé voir Polly changer au fil des chapitres, elle s'est épanouie et libérée. Sa nouvelle vie lui va bien mieux que sa vie de Plymouth. Le problème majeur de ce livre, c'est qu'il donne faim... Entre le pain qui sort du four, les ciabattas et autres mets, j'ai eu envie de manger tout au long de ma lecture.

J'ai passé un chouette moment et il me tarde le mois de juillet qu'on puisse lire le tome deux. 

Connaissez-vous cette saga ? Vous avez aimé  Dites-moi tout en commentaire.