mardi 23 juin 2020

Une agate rouge sang - Frédérick Maurès 🚴‍♂️

Titre : Une agate rouge sang
Autrice : Frédérick Maurès
Editions ELP
148 pages
Parution : 28 novembre 2019

Résumé :


Dans un petit village, quelque part en France, Marie-Louise, une vieille dame presque centenaire, disparaît en léguant à celui qui s’occupe de son jardin, Mathieu Lambert, un appartement qu’elle possédait à Paris et qui est demeuré inoccupé depuis 1943.

Mathieu ne sait pas pourquoi il a hérité ce bien et va découvrir petit à petit les composantes du passé de sa bienfaitrice et, par voie de conséquence, de son propre passé.

Construit à partir d’une succession d’allers-retours dans le temps, à différentes dates clés du passé, Une agate rouge sang tient le lecteur en haleine du début à la fin en lui permettant de démêler progressivement le fil de l’intrigue, chaque chapitre apportant une pièce supplémentaire à la reconstitution du puzzle.

Mon avis : 

Tout d'abord, merci à Frédérick Maurès pour l'envoi de ce livre. Vous commencez à me connaître, je n'ai pas su résister quand j'ai vu 1943 dans le résumé. On ne se refait pas. 
Je dois avouer qu'au début de ma lecture, je n'étais absolument pas emballée. En effet, le livre commence par la table des matières. Déjà je trouve, que c'est un gros risque de spoiler avec les titres de chapitres. Ici, ce n'était pas le cas car les chapitres n'étaient pas des titres à proprement parler. Chaque chapitre commençait par des dates. Et c'est le détail qui m'a fait commencer ma lecture avec une certaine appréhension. Il y avait beaucoup de dates : 2017, 1968, 1957, 1989, 1951, etc... J'avais vraiment peur d'être perdue. C'est pourquoi j'avais un peu de mal à me plonger dans ce roman. En plus, le titre est écrit avec une faute dans la table des matières : Une agate rouge sans. Clairement, cela m'a freinée. Je veux bien que ce soit auto édité mais quand même, on se relit ! Je pensais trouver un livre truffé de fautes, mais il n'en est rien ! J'ai même beaucoup apprécié ma lecture. Ce n'est pas un coup de coeur mais c'est une très belle découverte. 

Au début du roman, nous rencontrons Mathieu qui a perdu Marie-Louise, une vieille dame de son village. Il se retrouve à hériter d'un appartement dans Paris, inoccupé depuis le milieu de la seconde guerre mondiale. J'ai adoré les moments écrits en période de guerre. Ce sont, sans nul doute, les passages que j'ai préférés dans ce livre. Je suis toujours en admiration devant les actes de résistance, quels qu'ils soient. Cette période a du être affreuse à vivre et j'espère que j'aurais eu ce courage. J'ai beaucoup apprécié cette alternance qui, au début, me laissait sceptique. J'ai aimé découvrir Marie-Louise pendant la guerre, comme Mathieu adolescent et Mathieu aujourd'hui. J'ai aimé cette évolution des personnages que nous offre l'auteur.

J'ai été totalement bluffée par certains évènements, je ne peux bien sûr pas vous expliquer en détails afin de vous laisser découvrir ça par vous-même, mais si vous aimez les romans qui parlent de guerre, de résistance, vous ne pourrez que passer un excellent moment avec ce court livre. Il fait 131 pages, c'est peu et son rythme n'autorise pas l'ennui. Les chapitres sont courts, ce qui a pour résultat un certain dynamisme qui ne fut pas pour me déplaire. 

Je ne peux que vous recommander ce roman, j'ai passé un très agréable moment avec cette ribambelle de personnages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez-pas à laisser une trace de votre passage ;-)
Chaque attention, aussi simple soit-elle, fait toujours immensément plaisir ♥