dimanche 30 juillet 2017

Les disparus du phare - Peter May

 
   Titre : Les disparus du phare
Auteur : Peter May
Éditeur : Éditions du Rouergue (noir)
314 pages
Parution : 2 Juin 2016
 

Résumé :

 

Un homme reprend connaissance sur une plage, là où l'ont rejeté les vagues, presque paralysé par le froid, en état de choc. Il ne sait pas où il se trouve. Il ne sait pas même qui il est. Seul subsiste dans sa conscience un sentiment d'horreur, insaisissable, obscur, terrifiant. Revenant à l'île de Lewis où il a situé sa trilogie écossaise, Peter May nous emporte dans la vertigineuse quête d'identité d'un homme sans nom et sans passé.

Mon avis :  

 

J'ai emprunté ce livre à ma maman car elle m'y a plus ou moins forcée. En effet, après avoir lu ce livre, elle a décidé que nous partirions en vacances en Écosse. Étant donné qu'elle a pris les billets et que nous partons le 30 août, elle a insisté pour que je lise ce livre. J'étais réticente, non pas car il ne me tentait pas mais plus parce que j'ai déjà un tas de livres à lire. Mais heureusement que je me suis forcée à l'entamer car ce livre est un bijou. Je l'ai lu en deux petites après-midis. Je n'avais aucunement envie de poser le livre pour vaquer à quelque occupation que ce soit. Je voulais juste dévorer ce livre et connaître le dénouement de cette histoire prenante et mystérieuse.
J'ai apprécié que cette histoire soit racontée de plusieurs points de vue, cela servait réellement au déroulement de l'histoire et cela m'a vraiment embrouillée. A chaque fois que je pensais être sur une piste, Peter May s'est débrouillé pour me montrer que je faisais fausse route. Je n'ai absolument pas vu venir la fin, même si j'avais deviné une infime partie de l'histoire.
L'écriture est excellente, si bien que je regrette vraiment d'avoir lu ce roman en français. Je pense que le lire en anglais aurait été encore plus impressionnant. En effet, même si je lis l'histoire écrite par Peter May, elle a été modifiée par son traducteur et c'est dommage. Je pense donc que je l'achèterai en anglais quand l'occasion se présentera.
Je ne connaissais pas Peter May avant la lecture de ce livre mais il est certain que je lirai sa trilogie écossaise quand ma mère l'aura terminée.
Je pense sincèrement que ce livre sera dans mon top 5 de mes lectures 2017. Il est pour l'instant en première place. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas ressenti quelque chose comme ça en lisant un livre et c'est un sentiment fort appréciable. J'ai eu l'impression d'un vide en moi à la fin de ce livre, ça peut vous sembler étrange, moi même cela me surprend.
En tout cas, je ne peux que vous conseiller ce livre, il vaut le détour ♥

A très vite ♣

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez-pas à laisser une trace de votre passage ;-)
Chaque attention, aussi simple soit-elle, fait toujours immensément plaisir ♥