samedi 13 mars 2021

Les sept soeurs - Lucinda Riley ⛰️

Titre : Les sept soeurs

Autrice : Lucinda Riley

Tome 1

Editions : Charleston

531 pages

Parution : 5 mai 2015

Résumé :

 À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Maia d'Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C'est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Mon avis : 

 Je voyais passer cette saga littéralement partout sur les réseaux sociaux, elle me faisait de l’œil depuis longtemps mais j'hésitais à commencer une énième saga. J'avoue que je suis de plus en plus attirée par les livres seuls. Et pourtant, j'ai craqué. 

Nous sommes en mars, c'est le mois de mon cher Emerald Isle Challenge. Et ce livre validait la consigne "Lire un livre écrit par une autrice irlandaise". 

Je suis ravie d'avoir cédé à la tentation. En effet, j'aime la plume de Lucinda Riley, c'est indéniable. Je l'ai découverte en janvier avec La lettre d'amour interdite que j'avais adoré. Et cette fois-ci encore, ma lecture fut un véritable plaisir.

Nous rencontrons Maia et ses cinq sœurs à la mort de leur père adoptif, l'énigmatique Pa Salt. Dans son testament, des indications pour que chacune des six sœurs partent à la découverte de leurs origines. 

Concernant les sœurs, j'ai trouvé le concept intéressant. En effet, Pa Salt a ramené six petites filles du monde entier alors qu'elles n'étaient que des nourrissons. J'ai aimé l'idée qu'elles portent le nom de la constellation des sept sœurs. Je suis assez fascinée par le ciel et les étoiles, donc l'idée ne pouvait que me plaire. Alors forcément, d'entrée de jeu, l'histoire des six sœurs contre sept sœurs dans la constellation me taraude et je me doute bien qu'il me faudra lire les sept tomes pour avoir des réponses, je vais avoir quelques difficultés à prendre mon mal en patience, mais c'est le jeu avec les sagas.

J'aime beaucoup le concept des coordonnées qui lancent le début de l'aventure de la quête. Dans ce tome, nous suivons Maia au Brésil. 

Je vais essayer de vous expliquer au mieux mon ressenti sans vous spoiler. Dans ce roman, nous suivons deux femmes, Maia donc et Izabela Rosa Bonifacio. Nous avons donc une alternance entre passé avec Isabella et présent avec Maia. 

J'ai eu l'impression d'en apprendre plus sur Izabela que sur Maia et au début, cela me dérangeait un peu. Mais avec le rcul, c'est logique puisque le roman parle de la quête de Maia pour découvrir qui elle est. Il est logique de se retrouver immergé dans le passé pour avoir des réponses sur le présent.

Maia est une femme attachante. Elle est la seule des filles de Pa Salt a ne pas avoir réellement quitté le nid. Si au début, je me demandais pourquoi, je pense qu'on comprend au fil des événements. Maia est restée vivre au pavillon une dépendance du château, officiellement dans son propre chez elle mais toujours sur la propriété du papa. 

J'ai beaucoup aimé voir Maia grandir au fil de ce tome. En effet, si on découvre une jeune femme un peu renfermée en début de roman, elle s'épanouit au fur et à mesure de ses découvertes, elle apprend à vivre pour elle également et c'est très beau.  

Elle se retrouve à Rio, devant une maison totalement défraîchie avec en main un collier. Elle se retrouve face à une vieille dame mourante qui lui dit que sa fille n'a jamais eu d'enfant et lui explique qu'elle ne veut plus la voir. 

Maia qui est accompagnée dans cette aventure par Floriano, l'écrivain dont elle traduit les romans ne va rien lâcher, malgré des moments de découragement inévitables.

 Izabela est l'arrière grand-mère de Maia. On alterne donc entre Genève, Brésil, Paris mais également entre 1928 et 2017. J'adore les romans à plusieurs points de vue, ce n'est plus un secret désormais. 

Dans cette  histoire, il y a deux points de vue, mais également des lettres. Je ne pouvais qu'être conquise. 

J'ai adoré comprendre ce qui était arrivé à Izabela et d'où venait Maia. Mais le côté historique avec la construction du Christ Rédempteur était également géniale. C'est un monument que tout le monde connaît de vue. Cependant, je ne savais rien de lui. J'ai aimé que Lucinda Riley nous apporte le personnage de Paul Landowski et celui d'Heitor Da Silva Costa. J'ai aimé en apprendre plus sur la construction de ce monument ainsi que sur la vie des femmes de la haute société brésilienne de la fin des années 20. Les quelques informations glanées sur les favelas étaient aussi très instructives. 

J'ai quand même rencontré certaines longueurs dans les passages avec Izabela. Par moment, je trouvais ça un peu long. Au début tout du moins. Toute la partie avant son voyage à Paris, où au final à part apprendre qu'elle ne veut pas se marier et qu'elle veut partir à Paris, il ne se passe pas grand chose. 

J'ai cependant adoré son personnage, la voir grandir, affirmer ses opinions, aimer, souffrir. C'était vraiment une très belle histoire. Et si elle se déroulait au 21ème siècle, elle aurait très certainement eu une issue différente. 

Je me suis demandée pourquoi est-ce que Pa Salt amenait Maia sur les traces de son arrière grand mère et non sur celle de sa mère mais au final, l'histoire de sa mère n'a pas grand chose d'intéressant. 

Nous suivons Maia également, mais beaucoup moins. En effet, les passages de Maia sont consacrés presque exclusivement à sa quête et au final, nous sommes beaucoup plus porté sur le passé que le présent. 

Mais le présent est également intéressant. Tout ce qui concerne Pa Salt m'intrigue énormément, ne serait-ce que sa mort. Est-il mort ? L'autrice installe un doute et je pense qu'il planera jusqu'à la fin du septième tome. Mais s'il n'est pas mort pourquoi faire semblant d'être mort ? Et surtout, qui est-il ? Que fait-il de sa vie ? Pourquoi avoir choisi ces bébés et pas d'autres ? J'ai élaboré toute une liste de théories que j'ai hâte de pouvoir vérifier.

Vous l'aurez compris, ce roman est un joli coup de coeur. J'ai été, une fois n'est pas coutume, conquise par la plume de Lucinda Riley. J'ai hâte de lire le tome 2 : La sœur de la tempête. Je trouve le personnage d'Ally fort intéressant. J'espère quand même que l'on reverra Maia pour savoir ce qu'elle devient parce que les démarches qu'elle entreprend à la fin de ce tome mérite également des réponses. 


Et vous, dites-moi tout ? Connaissez-vous Lucinda Riley ? Avez-vous lu cette saga ?Qu'avez-vous pensé de ce tome ? 

A très vite pour un nouvel article ♣


2 commentaires:

N'hésitez-pas à laisser une trace de votre passage ;-)
Chaque attention, aussi simple soit-elle, fait toujours immensément plaisir ♥